Reptiland

Le site est fait pour pouvoir vous aider à élever un reptile
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Serpent des pins noir : PITUOPHIS MELANOLEUCUS LODINGI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin


Messages : 23
Date d'inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Serpent des pins noir : PITUOPHIS MELANOLEUCUS LODINGI   Lun 19 Oct - 23:53

Serpent des pins noir


PITUOPHIS MELANOLEUCUS LODINGI




Nom scientifique : Pituophis melanoleucus lodingi
Nom vernaculaire : Black pine snake certain l'appelle serpent taupe noir ou serpent taureau...

conditions de maintenance :


un terrarium de 60x30x30.
Ce dernier était uniformément chauffé à 27°C le jour à l'aide d'un cordon chauffant de 15 W placé sous le terrarium, la nuit, le chauffage était coupé et la température descendait aux alentours de 22 °C, l'hygrométrie est maintenue à 50% grâce à un bac d'eau d'1 litre, sauf en période de mue où une ou deux pulvérisations quotidiennes d'eau tiède viennent s'y ajouter. Le substrat est composé d'éclats de hêtre que les serpents fouillent régulièrement où même s'y cachent.
Quelques petites pierres calcaires pour la mue, une ou deux branches et deux plantes plastiques à même le sol composaient le décor.

Les premières constatations que nous avons pu faire :
- ils sont absolument diurnes (ce qui va à l'encontre de ce que nous avons pu lire),
- ils sont très actifs et passent de long moment à scruter leur environnement, leur tête émergeant des plantes à la manière d'un périscope…
- ils sont très voraces (voir fiches de nourrissage)
- ils ne sont pas aussi caractériels que le laissent présager les livres.


2°) Au fil du temps :

Nous avons constatés que le terrarium devenait rapidement trop exigu. Les individus toujours très actifs avaient tendance à se frotter l'écaille rostrale sur la moustiquaire d'aluminium des aérations : cette mauvaise habitude occasionant une abrasion de l'écaille rostrale. Un terrarium à peine plus grand (70x40x40) a donc été installé. Il est équipé de la même manière avec une épaisseur de substrat plus importante et une amphore en terre cuite en guise de cachette solide. Dès leur installation dans ce terrarium, les Pituophis ont cessé de se frotter au grillage, peu à peu l'écaille rostrale récupère son aspect original.

Les deux sujets n'ont mués que 4 fois en 6 mois (y compris la mue post natale) toujours à quelques jours d'intervalle. Les mues sont épaisses et ont au toucher un aspect rèche très différent des autres colubridés que nous maintenons.

Mue post natale : 5 jours après l'éclosion (à peu près)
Seconde mue : 24 et 28 octobre 2002 (soit 3,5 mois après la naissance !) les sujets ont pris une vingtaine de centimètres
Troisième mue : 27 novembre et 9 décembre 2002 les sujets atteignent 67 et 75 cm pour un poids de 100 et 150 grammes.
Quatrième mue : 31 janvier et 3 février 2003, le mâle atteint 90 cm pour un poids de 300 grs. La femelle mesure 85 cm pour un poids de 250 grs.

En prenant pour exemple le sujet mâle : en 6 mois le mâle a multiplié sa taille par 2,25 et son poids par 7.
Ils sont passés dans la même période d'un repas tous les 5 jours composé d'un ou deux blanchons à un repas toutes les semaines composé de deux souris de taille moyenne.


3°) Futur

Dès la fin du mois de février 2003, les sujets bénéficieront d'un terrarium de 120x70x50 (Lxlxh) doté d'un point chaud à 30 °C diurne (point froid à 24°C, la nuit le chauffage sera coupé, la température de la pièce étant d'environ 22 °C), bac d'eau de 10 litres, substrat (éclat de hêtre), cachettes et décor.

Lorsque les Pituophis atteindront leur taille adulte (environ 160cm), ils bénéficieront d'un terrarium de ce type pour chacun des sujets.

6 mois ont passés :

Le nouveau terrarium est en fonction depuis fin février, les deux Pituophis sont désormais dans un terrarium de 120x70x50. Chauffé uniquement la journée par un spot de 40 watts, la nuit, pas de dispositif particulier : la pièce étant maintenue à 22 °C.
En effet pendant environ 4 mois, le terrarium était chauffé par câble et par spot : résultat désastreux - plusieurs mues en lambeaux (la mâle avait conservé les écailles oculaires après la mue). Ces problèmes n'ont eu que peu de conséquence (quelques bains d'eau tiède ont permis aux serpents de se débarrasser des restes de mue indésirables).
Avec une température proche de 27°C point chaud (22°C point froid) les dernières mues sont revenues à la normale.

En conséquence, la croissance n'a pu être contrôlée aussi précisemment : la dernière mue de la femelle laisse supposer que la croissance s'est nettement ralentie : 106 cm le 28 septembre pour 350 grs...

Le mâle atteignant environ 115 cm pour environ 400 grammes.

Ce ralentissement de croissance semble logique : en effet, les repas ont été espacés, passant de deux souris par semaine à un jeune rat (70, 80 grs) tous les 15 jours, trois semaines...

Les bêtes qui avalaient tout ce qu'on leur présentaient, refusent systématiquement le mort (quelque soit la manière dont on leur présente)... Alors qu'elles se jettent sur les proies vivantes...

Ayant un environnement plus vaste, leur caractère est devenu assez terrible : souffle rageur, queue qui fouette, tentative de morsure. Toutefois, une fois sorti du terrarium, ils deviennent calmes et perdent leur apparence infernale...

Le substrat employé au début (éclats de hêtre) a été remplacé par du papier journal... assez génant, les bêtes le chiffonnent et passent leur temps dessous... Pour palier celà, une litière emplie d'éclat de hêtres vient d'être ajouter au terrarium.
Le décor a été ignoré dans un premier temps : nous venons juste de réaménager le terrarium (branches, plantes platiques, pierres).

Pour assurer une hygrométrie correcte (50 à 60 %) et les besoins en eau, une litière de 10 litres a été placée au point chaud.


Le fichier joint est la fiche de nourissage au format Excel.

Fiche de nourissage



Pituophis en position "périscope"





6 mois ont passés :

Le nouveau terrarium est en fonction depuis fin février, les deux Pituophis sont désormais dans un terrarium de 120x70x50. Chauffé uniquement la journée par un spot de 40 watts, la nuit, pas de dispositif particulier : la pièce étant maintenue à 22 °C.
En effet pendant environ 4 mois, le terrarium était chauffé par câble et par spot : résultat désastreux - plusieurs mues en lambeaux (la mâle avait conservé les écailles oculaires après la mue). Ces problèmes n'ont eu que peu de conséquence (quelques bains d'eau tiède ont permis aux serpents de se débarrasser des restes de mue indésirables).
Avec une température proche de 27°C point chaud (22°C point froid) les dernières mues sont revenues à la normale.

En conséquence, la croissance n'a pu être contrôlée aussi précisemment : la dernière mue de la femelle laisse supposer que la croissance s'est nettement ralentie : 106 cm le 28 septembre pour 350 grs...

Le mâle atteignant environ 115 cm pour environ 400 grammes.

Ce ralentissement de croissance semble logique : en effet, les repas ont été espacés, passant de deux souris par semaine à un jeune rat (70, 80 grs) tous les 15 jours, trois semaines...

Les bêtes qui avalaient tout ce qu'on leur présentaient, refusent systématiquement le mort (quelque soit la manière dont on leur présente)... Alors qu'elles se jettent sur les proies vivantes...

Ayant un environnement plus vaste, leur caractère est devenu assez terrible : souffle rageur, queue qui fouette, tentative de morsure. Toutefois, une fois sorti du terrarium, ils deviennent calmes et perdent leur apparence infernale...

Le substrat employé au début (éclats de hêtre) a été remplacé par du papier journal... assez génant, les bêtes le chiffonnent et passent leur temps dessous... Pour palier celà, une litière emplie d'éclat de hêtres vient d'être ajouter au terrarium.
Le décor a été ignoré dans un premier temps : nous venons juste de réaménager le terrarium (branches, plantes platiques, pierres).

Pour assurer une hygrométrie correcte (50 à 60 %) et les besoins en eau, une litière de 10 litres a été placée au point chaud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reptiland.tonempire.net
 
Serpent des pins noir : PITUOPHIS MELANOLEUCUS LODINGI
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pituophis melanoleucus lodingi ~ Black pine snake
» Pituophis melanoleucus lodingi
» Attention ! Snakes inside !
» Pituophis melanoleucus lodingi
» Lampropeltis getula nigrita - Serpent-roi noir du Mexique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Reptiland :: Serpents-
Sauter vers: